Société d'Astronomie de Rennes

Société d'Astronomie de Rennes - 35 Ille et Vilaine

Vous n'êtes pas identifié.

#1 02-08-2013 10:26:38

Stéphane B.
Posteur fou
Lieu: Le Rheu
Date d'inscription: 05-11-2011
Messages: 196
Site web

Nébuleuse de l'aigle

Hier soir le ciel était dégagé (avant l'orage...), j'ai eu le temps de faire quelques poses sur M16 entre minuit et 3h00 du matin, mais j'ai du mettre une bâche pour finir les 10 derniers darks sous la pluie!

http://sarrennes.forumcrea.com/img/avatars/sarrennes/thumb/64_m16_filteredpsps.jpg

On voit bien le petit amas d'étoiles (M16) dans cette nébuleuse de l'aigle, ainsi que les fameux piliers de la création.
Visiblement, un APN dé-filtré serait avantageux pour cet objet. Avis aux amateurs ...

Côté technique :
Acquisition : 3h05 de pose (37 poses de 300 secondes) à 800 ISO  avec un APN (EOS7D)+ filtre UHC-S au foyer du C6 (focale 1500 mm). 21 darks (1h45) et offset.
Guidage      : Mgen sur lunette 80Ed en parallèle (avec réducteur x0.8) focale 480mm
Traitement  : Empilement sous DSS, retrait du gradient sous iris, couleur, muminosité et contraste avec PSP, traitement du bruit avec noiseware.

Dernière modification par Stéphane B. (04-08-2013 23:08:18)


Optique : orion 80ed, celestron C6, jumelles 12x50
monture : Nexstar Alt-az, Orion Sirius EQ-G.

Hors ligne

 

#2 03-08-2013 01:14:28

Antoine C
Sacré bavard
Lieu: rennes
Date d'inscription: 07-08-2012
Messages: 56

Re: Nébuleuse de l'aigle

Jolie vue.

Question qui peut paraître sans doute un peu bête, mais à quelle heure as-tu fait tes Darks ?

Ce genre de chose peut sans doute être fait un peu plus tard si on a le même gradient de température,  non ?

Si je peux me permettre, je pense que tes noirs ne sont pas suffisamment enterré, car sur mon écran calibré, je vois les noires légèrement jaune vert.

Hors ligne

 

#3 03-08-2013 08:10:04

Stéphane B.
Posteur fou
Lieu: Le Rheu
Date d'inscription: 05-11-2011
Messages: 196
Site web

Re: Nébuleuse de l'aigle

j'ai fait mes darks juste après ma dernières photo (vers 3h00 du matin).
On peut effectivement les faire un peu plus tard (20, 30 minutes après cela ne change rien), mais je dois dormir aussi, car je bosse le lendemain...

Un petit mot sur les darks : En théorie, on peut faire des darks n'importe quand, à condition d'avoir les mêmes conditions (plage de températures, iso, temps de pose) que lors des prises de vue.
Certains font des bibliothèques de darks, en fonction des températures (mais aussi de l'iso, et du temps de pose), et ont intégré une sonde de température dans leur caméra (près du capteur, car la température qui compte, c'est celle du capteur, et que la relation entre la température du capteur et celle de l'extérieur n'est peut être pas si simple que ça...). Bref, il y a tellement de combinaisons (température, iso, temps de pose) que tu n'as jamais le bon !
J'ai déjà essayé de faire les darks plus tard (le matin, quand je me suis rendu compte que j'avais oublié de les faire...), et le résultat n’était pas terrible. Depuis je les fait juste après, comme une grande majorité des astrams.

Pour les noirs de l'image, ils sont effectivement noirs sur mon écran, mais il n'est pas calibré (ou du moins sans doute pas comme le tiens). Je vais voire, pour recalibré mon écran.

Dernière modification par Stéphane B. (03-08-2013 08:12:09)


Optique : orion 80ed, celestron C6, jumelles 12x50
monture : Nexstar Alt-az, Orion Sirius EQ-G.

Hors ligne

 

#4 04-08-2013 18:29:31

Pierre Legeay
Modérateur
Lieu: Janzé
Date d'inscription: 25-10-2010
Messages: 1285

Re: Nébuleuse de l'aigle

Magnifique image ! Bravo !
C'est drôle, nous regardions dans la même direction cette nuit là ! Je n'ai pas encore eu le temps de traiter mes images. J'ai 23 poses de 300" (1h55) à 400 ISO. Mon image devrait donc être moins lumineuse que la tienne.

Hors ligne

 

#5 04-08-2013 22:58:54

Stéphane B.
Posteur fou
Lieu: Le Rheu
Date d'inscription: 05-11-2011
Messages: 196
Site web

Re: Nébuleuse de l'aigle

Pas évident que ton image soit moins lumineuse car j'ai un 6 pouces et toi un 8 (si je me souviens bien), et surtout, j'ai utilisé un filtre UHC-S (j'avais oublié de le dire d'ailleurs roll ).
D'après mes premiers essais, pour compenser l’utilisation du filtre, je dois doubler la sensibilité ... Donc, tu devrais avoir sensiblement la même chose (avec les étoiles plus présentes sans le filtre...).
Bref, ce sera intéressant de voire les différences.

Dernière modification par Stéphane B. (04-08-2013 23:01:19)


Optique : orion 80ed, celestron C6, jumelles 12x50
monture : Nexstar Alt-az, Orion Sirius EQ-G.

Hors ligne

 

#6 05-08-2013 20:04:05

Pierre Legeay
Modérateur
Lieu: Janzé
Date d'inscription: 25-10-2010
Messages: 1285

Re: Nébuleuse de l'aigle

Je m'incruste dans ton post big_smile

Voici donc la même nébuleuse (et la même nuit !):
http://sarrennes.forumcrea.com/img/avatars/sarrennes/thumb/18_m16_13-08-01_web.jpg

En haut à gauche apparaît l'amas ouvert Trumpler 32, composé de seulement 18 étoiles.

Addition de 22 poses de 5 min (1h50) à 400 ISO avec un Canon EOS 400D au foyer d'un Meade 8" à F/d 6,3
Guidage : caméra DMK 21AF618 sur lunette de débutant 60/700 Meade
Prétraitement : Iris (15 dark, 9 offset, 9 flat)
Traitement :  Iris             réhaussement de la dynamique (DDP)
                    Photoshop   calque avec les tons foncés éclaircis et réduction du bruit
                                      calque avec accentuation des détails
                                      réglage des niveaux par couche RVB
                                      réglage de la luminosité et du contraste

Hors ligne

 

#7 17-08-2013 12:47:19

Stéphane B.
Posteur fou
Lieu: Le Rheu
Date d'inscription: 05-11-2011
Messages: 196
Site web

Re: Nébuleuse de l'aigle

Eh bien elle est très chouette, et comme je m'y attendais, aussi lumineuse.
Le cadrage et le traitement sont différents (je trouve que le tiens restitue plus de couleurs ...).
Je laisse le soin aux autres de desseller les différences liées au filtre !


Optique : orion 80ed, celestron C6, jumelles 12x50
monture : Nexstar Alt-az, Orion Sirius EQ-G.

Hors ligne

 

#8 17-08-2013 17:05:36

Pierre Legeay
Modérateur
Lieu: Janzé
Date d'inscription: 25-10-2010
Messages: 1285

Re: Nébuleuse de l'aigle

Je trouve que ton filtre UHC fait bien son oeuvre. Cela se voit notamment au niveau des basses lumières de la nébuleuse. Elles sont mieux contrastées sur ton image. Donc en un mot : continue wink

Pour faire apparaître les couleurs de manière naturelle, j'ai beaucoup tâtonné en jouant sur les différents calques. Mais ça reste du réglage de débutant...roll

Hors ligne

 

#9 17-08-2013 17:16:13

Stéphane B.
Posteur fou
Lieu: Le Rheu
Date d'inscription: 05-11-2011
Messages: 196
Site web

Re: Nébuleuse de l'aigle

A ben, faudra que je regarde ça de plus près (les calques).
J'ai encore un tas de choses à apprendre, et donc encore une bonne marge de progression, chouette !

Dernière modification par Stéphane B. (16-09-2013 17:32:19)


Optique : orion 80ed, celestron C6, jumelles 12x50
monture : Nexstar Alt-az, Orion Sirius EQ-G.

Hors ligne

 

#10 14-07-2016 12:34:43

Stéphane B.
Posteur fou
Lieu: Le Rheu
Date d'inscription: 05-11-2011
Messages: 196
Site web

Re: Nébuleuse de l'aigle

Après une trop longue absence (petits soucis de santé à présent réglés, et météo contrariante), je reprends du service...
J'essaie de domestiquer la minicam5f, qui me change pas mal de l'APN. Au passage, être obligé d'avoir un PC lors de l'acquisition, c'est vraiment la plaie !

Bon, revenons à nos moutons:
j'ai pointé M16 hier soir (entre les nuages)

http://sarrennes.forumcrea.com/img/avatars/sarrennes/thumb/64_m16s.jpg

Ce qui est intéressant, c'est que le champ obtenu avec la lunette 80ED et la minicam est quasiment le même que celui de la photo prise il y a 3 ans avec le C6 et un reflexe APS_C (le capteur de la minicam est beaucoup plus petit).

En fait, avec une photo faite avec une optique 3.5 fois moins lumineuse, des temps de pose unitaires plus faibles et en Ha, on a plus de signal ! Ce qui montre la sensibilité de la camera...
De plus, le niveau de bruit est bien plus faible (grâce au refroidissement du capteur à -20°c), ce qui évite d'avoir à multiplier les poses ou d'utiliser le dithering.

Alors vous allez me dire: Oui, mais c'est normal, une CCD c'est bien plus sensible que du CMOS. Et bien non, car le capteur de la minicam c'est aussi un CMOS, et en plus, les pixels des capteurs ont sensiblement la même taille, voire un peu plus petit (surface des photosites -20%) sur la minicam (3.75um*3.75um pour la minicam, 4.3um*4.3um pour le EOS 7D). Donc on peut vraiment comparer.


Côté technique :
Imageur : Minicam 5f : 1h00 de pose (20 poses de 180 secondes) gain 2, refroidissement du capteur à -20°c (température extérieure : +12°c)+ filtre Ha, 17 dark, 25 flat, bias auto fait par la caméra.
Optique : Lunette 80ED et réducteur correcteur x0.8: focale résultante 560mm.
Guidage : Lacerta Mgen autonome sur chercheur 50mm
Monture : Sirius EQ-G modifiée (remplacement des engrenages par des courroies)
Traitement  : Minimaliste : Empilement sous DSS, niveaux et courbes avec Gimp.

Dernière modification par Stéphane B. (14-07-2016 12:46:14)


Optique : orion 80ed, celestron C6, jumelles 12x50
monture : Nexstar Alt-az, Orion Sirius EQ-G.

Hors ligne

 

#11 14-07-2016 17:23:10

Stéphane B.
Posteur fou
Lieu: Le Rheu
Date d'inscription: 05-11-2011
Messages: 196
Site web

Re: Nébuleuse de l'aigle

serge Hétérier a écrit:

Je me permet de la prendre pour le site
Serge

Pas de problème smile


Optique : orion 80ed, celestron C6, jumelles 12x50
monture : Nexstar Alt-az, Orion Sirius EQ-G.

Hors ligne

 

#12 15-07-2016 09:21:26

michel Legrand
Posteur Passionné
Date d'inscription: 25-10-2010
Messages: 1448

Re: Nébuleuse de l'aigle

Très belle image, Stéphane ! Grande finesse et des contrastes très subtils, quel traitement ! Bravo et merci smile

Hors ligne

 

#13 30-07-2019 17:02:13

Pierre Legeay
Modérateur
Lieu: Janzé
Date d'inscription: 25-10-2010
Messages: 1285

Re: Nébuleuse de l'aigle

Six ans après ma première prise sur M16.
Il faut que je revois le traitement des étoiles. Je n'aime pas le halo sombre autour hmm

http://sarrennes.forumcrea.com/img/avatars/sarrennes/thumb/18_2019_07_25-28_neb_m16_web2.jpg

Pour la (grande) p'tite histoire :
La formation des piliers, à environ 6500 années lumière, est expliquée par deux théories, une de 2009 et une de 2018 :
     1- D'après des simulations, les grumeaux de matières dans la nébuleuse créent une zone d'ombre à l'opposé de la propagation des bulles de gaz ionisé produites par de jeunes étoiles massives. Dans ces zones d'ombre, la pression est faible. La matière étant attirée par ces dépressions, elle forme de long filaments.
     2- D'après des observations au radiotélescope James Clark Maxwell à Hawaï, les piliers sont formés de gaz neutre qui est percuté par le gaz ionisé envoyé par les jeunes étoiles massives. Lorsque l'onde de choc arrive sur la zone plus dense, sa progression est bloquée. Localement, dans ce gaz neutre, le champ  magnétique s'infléchit et se retrouve comprimé dans le sillage de l'obstacle. La pression qu'il exerce vers l'extérieur du pilier s'équilibre avec l'extérieur et ainsi, il préserve la structure du pilier (sinon la pression du gaz ambiant et la gravité conduiraient à son effondrement).
     Malgré tout, une photo de Hubble en 2014, 20 ans après son premier cliché emblématique montre que ces piliers se sont légèrement modifiés.
     Des observations menées en 2009, dans la seconde vie du télescope spatial infrarouge Spitzer, montrent au cœur de M16, une énorme boule de gaz chaud issue d'une supernova. Ce gaz devrait détruire les piliers d'ici un millier d'années hmm...
     Il n'empêche qu'en 2015, le VLT équipé du puissant spectrographe Muse, a établi la première carte en 3D des Piliers.

Pour la technique :
> Acquisition : Canon EOS 1000D refiltré Astrodon au foyer d'un Schmidt-Cassegrain Meade 203/2000 à F/D 6,3 sur une monture Celestron CGEM
     26 poses de 10 min (2h20) à 800 ISO
> Guidage : caméra Zhen Wang Optical ASI 120 MC au foyer d'une lunette Orion 80/400 mm et PHD Guiding 2
> Prétraitement : Pixinsight (21 offset, 5 dark, 21 flat)
> Traitement :
     Pixinsight
     Photoshop CS2

Hors ligne

 

#14 30-07-2019 17:13:36

rémi delalande
Posteur Passionné
Date d'inscription: 23-05-2014
Messages: 436

Re: Nébuleuse de l'aigle

Tu devrai travaillé pour ciel et espace pour les recherches que tu fais par rapport au objet.

Bravo smile

Hors ligne

 

#15 30-07-2019 18:32:46

michel Legrand
Posteur Passionné
Date d'inscription: 25-10-2010
Messages: 1448

Re: Nébuleuse de l'aigle

Merci Pierre pour tes explications smile. D'accord avec toi sur une reprise de l'image, du contraste bizarre autour de la nébuleuse roll

Hors ligne

 

#16 31-07-2019 13:06:24

Pierre Legeay
Modérateur
Lieu: Janzé
Date d'inscription: 25-10-2010
Messages: 1285

Re: Nébuleuse de l'aigle

Merci Rémi ! Je ne fais que reprendre des informations déjà publiées dans Ciel & Espace. Je n'ai pas beaucoup de mérite.

Merci Michel. La zone sombre autour de la nébuleuse est bien présente sur les brutes, mais je pense que le retrait de gradient l'a accentuée de manière démesurée. Ça se fait au début de la chaîne de traitement... Dur de se motiver à reprendre à zéro roll...

Hors ligne

 

#17 31-07-2019 16:57:06

Yves LEMASSON
Petit posteur
Date d'inscription: 04-05-2019
Messages: 10

Re: Nébuleuse de l'aigle

Bonjour Pierre,
Su tu n'y vois pas d’inconvénients j'utilise cette photo pour la nuit des étoiles sur les présentations qui tourneront en boucle sur les écrans de la maison du planéto.
Yves

Dernière modification par Yves LEMASSON (01-08-2019 10:02:18)

Hors ligne

 

#18 31-07-2019 17:44:04

michel Legrand
Posteur Passionné
Date d'inscription: 25-10-2010
Messages: 1448

Re: Nébuleuse de l'aigle

Allez, courage p'tit gars wink ! Tu sais bien faire tongue

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Créez Votre Propre Forum
Insérer vos Graphiques
Dictionnaires de Traduction
Hébergé par ForumCrea.com