Société d'Astronomie de Rennes

Société d'Astronomie de Rennes - 35 Ille et Vilaine

Vous n'êtes pas identifié.

#1 23-02-2020 20:52:10

pascal_gouraud
Modérateur
Lieu: Le Haut Pontais - JANZE
Date d'inscription: 24-10-2010
Messages: 453

et si on testait une configuration astrophoto nomade ?

bonjour à tous,
je vous propose quelques résultats de tests et retours d'expérience sur la mise en oeuvre d'une configuration astrophoto légère et nomade.

Mes objectifs étaient les suivants :
- pouvoir disposer d'une configuration matérielle complète pour la photo en très grand champ (comme par exemple de 15°x10° à 8°x5°)
- le tout transportable dans une valise avec un poids max de 10kg (contrepoids inclus), pour permettre éventuellement des transports par avion
- monture équatoriale de bon rapport qualité/prix (max 500 euros) avec GOTO et raquette pour faciliter le pointage et repérage et disposer du suivi et de l'autoguidage pour des poses longues
- monture facile à aligner sur la polaire
- monture pilotable par logiciel avec carte du ciel, contrôle du focus en temps réel, gestion de séquences de prises de vues, platesolving pour repérer la zone exacte pointée et resynchroniser la monture sur les coordonnées réelles.
- le tout alimenté par batteries en sorties 12v et 5V

Bref vous l'avez compris, disposer d'un setup léger, fiable, sans tomber dans l'usine à gaz, mais néanmoins pourvu de ttes les fonctionnalités requises en astrophoto du ciel profond et des phénomènes de type éclipses...


Voici donc la configuration testée :
- une monture IOPTRON smarteq PRO+ de type GOTO équatoriale avec raquette de pointage, alimentée en 12V, muni de petits contrepoids, avec une capacité de charge max d'environ 6Kg.
- un zoom TAMRON 70-200 ouvert à 2.8 ou Télé SAMYANG 135mm ouvert à 2, avec résistance chauffante pour éviter la buée
- une caméra ASI294 couleur, refroidie à -18°, connectée à l'objectif avec une bague permettant de garantir le backfocus de l'objectif (44mm en CANON) et permettant aussi d'insérer un filtre en format 2" filetage M48.
- un guideur de 50mm avec une focale de 160mm et camera de guidage ASI120
- un alignement polaire avec polemaster
- 1 ordinateur portable léger sous windows
- 2 Batteries : 1 revolt 24A et 1 MaxOAK 50A (à noter que la maxoak ne pourra pas voyager par avion car le max possible est autour de 32A)

Quelques photos du setup nomade :

http://sarrennes.forumcrea.com/img/avatars/sarrennes/thumb/16_img_5265_1.jpg

http://sarrennes.forumcrea.com/img/avatars/sarrennes/thumb/16_img_5269_1.jpg

http://sarrennes.forumcrea.com/img/avatars/sarrennes/thumb/16_img_5274_1.jpg

Quelques résultats lors de notre session du Jeudi 20 Février au CALC, avec une transparence du ciel assez moyenne :

1er cible  : Nébuleuse de l'âme, du coeur et du poisson, avec aussi la petite comète C/2017 T2 PANSTARRS (en bas à gauche)
- en grand champ à une focale de 135mm + caméra ASI294MC et filtre IR/UV cut (champ 8,2°x5,5°)
- 27 poses de 2minutes en RVB direct pris avec la caméra couleur donc total de 54 minutes, avec autoguidage
- prétraitement et traitements légers avec Pixinsight et Lightroom

http://sarrennes.forumcrea.com/img/avatars/sarrennes/thumb/16_ic1805_ic1848_comete_finale_jpeg4k_2.jpg

2éme cible : Le baudrier d'orion avec la nébuleuse de la tête de cheval, la nébuleuse de la flamme et la grande nébuleuse d'orion
- en grand champ à une focale de 135mm + caméra ASI294MC et filtre IR/UV cut (champ 8,2°x5,5°)
- 26poses de 2minutes en RVB direct pris avec la caméra couleur donc total de 52 minutes, avec autoguidage
- prétraitement et traitements légers avec Pixinsight et Lightroom

http://sarrennes.forumcrea.com/img/avatars/sarrennes/thumb/16_orion_rvb_jpeg_crop.jpg

1er Bilan et améliorations envisageables 
- Tout fonctionne sur batterie, depuis l'alignement polaire, le pointage en GOTO de la cible, soit à la raquette ou via une carte du ciel, l'aide à la mise au point, la vérification de la zone pointée par platesolving et resynchro sur les coordonnées réelles, l'autoguidage, le  basculement de la monture au méridien...seul l'autoguidage avec une erreur totale de l'ordre de 1.8/2.5 secondes d'arc serait à peaufiner mais reste largement acceptable compte tenu de la focale utilisée.

- La caméra couleur utilisée, refroidie permet un résultat meilleur qu'un APN défiltré, et du coup l'allongement du temps de pose ainsi que l'ajout d'un filtre sélectionnant les bandes Ha et OIII devraient permettre d'améliorer sensiblement le résultat. Le but restant de limiter le nombre de filtres à utiliser. Un prochain test permettra de voir si un filtre duo narrowband en Ha et OIII combiné aux poses RVB apporte réellement un plus value sur le détail des nébuleuses à émission...

- une autre combinaison possible serait aussi d'utiliser une caméra monochrome avec roue à filtres, mais du coup le système sera plus lourd et plus complexe à mettre en oeuvre. Néammoins on pourrait imager en  Halpha et Luminance avec un caméra monochrome de type ASI1600 et combiner ces résultats avec la couleur issue d'une caméra ASI294MC ou autre..

- L'utilisation d'un téléobjectif ou zoom photo reste possible, mais la faiblesse réside dans la mise au point qui souvent est trop fluide et pas assez précise. du coup l'option la meilleure pourrait consister à remplacer l'objectif par une petite lunette très légère et bien corrigé sur toute le champ photographié de 60 à 70mm de diamètre max avec une focale entre 200 à 350mm. De très bonnes lunettes entre 1.5kg à 2.5kg max à prix abordable existent aujourd'hui sur ce créneau (wiiliam optics, TS-OPtics, skywatcher etc...). Attention néammoins à ne pas dépasser les 6kg max de charge sur l(Ioptron Smarteq pro+.

- coté caméra couleur, en évitant les roues à multiples filtres, avec les nouvelles technos CMOS, le rendement et sensibilité augmentent rapidement et on peut citer les caméras ZWO ou QHY de type ASI2600 (en format APS-C), ASI183, ASI533 (et ASI6200 en plein format également). Dans ce cas, il convient de vérifier aussi le diamètre du champ corrigé par rapport à la diagonale du capteur utilisé.

- enfin comme dernière amélioration et c'est pas une des moindres, on va pouvoir alléger la configuration en remplaçant l'ordinateur par un système de type raspberry soit avec lamarque ZWO ASIAIR ou ASIAIR PRO, ou bien du coté opensource de type Astroberry. à noter que David et Didier tous deux de la team astro sont en train d'expérimenter avec succès ce boitier ASIAIR connecté en WIFI à une tablette. De même, je crois savoir que d'autres testent aussi la configuration open source de type astroberry ou équivalent. Dans tous les cas cette approche permet  la connection plug and play de tous les équipements  et leur pilotage à distance via une tablette, ce qui permet de réduire les cablages et simplifier grandement la mise en oeuvre...une petite révolution est en route pour les amateurs nomades !!!!


voilà, pour ces 1ers résultats.
Je vous tiens au courant pour les prochains tests à suivre. merci de votre retour et commentaires, car j'aimerais aussi savoir si ce genre de retour d'expérience peut vous intéresser, et n'hésitez surtout pas si vous avez des questions ou compléments à ajouter !!!

Pascal G.

Dernière modification par pascal_gouraud (23-02-2020 20:57:18)

Hors ligne

 

#2 24-02-2020 09:16:45

pascal_gouraud
Modérateur
Lieu: Le Haut Pontais - JANZE
Date d'inscription: 24-10-2010
Messages: 453

Re: et si on testait une configuration astrophoto nomade ?

quelques compléments et oublis coté améliorations :

- Sur la monture, il faut ajouter un petit niveau à bulle et faire attention au serrage de latitude car il n'y a qu'un seul axe sur lequel toute la monture vient s'appuyer. Pour remédier à cela, on pourrait ajouter une vis de contre-serrage à l'opposé de la vis de réglage de latitude.

- de même l'équilibrage est sensible et je recommande de rentrer le tube de contrepoids en acier pour améliorer la compacité et éviter les légers balancements. il restera un petit jeu en AD, qu'on peut réduire un peu en déplaçant les petits contrepoids de façon à faire porter légèrement le poids de la monture coté entrainement.

- Coté filtres, la bague de raccord entre l'objectif et la caméra est perfectible, car le filtre est à ajouter par vissage sur le chemin optique. l'idée serait d'ajouter un porte filtre à tiroirs sans modifier le backfocus, de façon à pouvoir facilement changer de filtre. Pour les filtres  en 2 pouces , on peut regarder coté filtre anti pollution de type IDAS, STC duo, ou optolong et coté filtres narrowband les filtres Ha, OIII baader ou autres.

- Coté configuration logicielle : j'ai utilisé les outils suivants :
    > Pointage sur le ciel avec la raquette connectée par un cable à l'ordinateur et piloté par le logiciel stellarium (on peut donc à la fois piloter et pointer avec la raquette ou la carte du ciel)
    > Autoguidage avec PHD2
    > Alignement polaire avec polemaster et caméra associée fixée sur l'axe horaire
    > Pilotage des équipements avec sequence generator pro : aide au focus de la caméra d'imagerie, gestion de la caméra et des séquences de poses, retournement du méridien, platesolving pour se positionner précisément, gestion et pilotage d'une roue à filtres (en option).

Par conséquent, le passage sur solution de type raspberry (ASIAIR, Astroberry ou autres), nécessite de vérifier qu'on dispose bien de toutes ces fonctionnalités et qu'elles sont simplement mises en oeuvre via une tablette et à distance si possible...

Hors ligne

 

#3 24-02-2020 12:22:32

rémi delalande
Posteur Passionné
Date d'inscription: 23-05-2014
Messages: 668

Re: et si on testait une configuration astrophoto nomade ?

Merci Pascal pour ce test et retour que tu as pour le mode configuration Nomade.

Monture plus intéressante qu'une star adventurer car elle embarque 2.5Kg de plus ! ce qui n'es pas négligeable.

A poursuivre smile

Hors ligne

 

#4 24-02-2020 14:50:44

Pierre Legeay
Modérateur
Lieu: Janzé
Date d'inscription: 25-10-2010
Messages: 1595

Re: et si on testait une configuration astrophoto nomade ?

Sacré mise en oeuvre !
Tout compris, à combien estimes-tu cette installation ? En comparaison avec une imposante installation pour le ciel profond, ça semble une séduisante alternative.

Hors ligne

 

#5 24-02-2020 15:47:24

Guillaume L.
Posteur fou
Date d'inscription: 20-04-2011
Messages: 114

Re: et si on testait une configuration astrophoto nomade ?

Salut Pascal,
Superbe CR sur une belle idée que ce setup nomade.
La mise en oeuvre avec Raspberry devrait permettre un gain de poids intéressant.
J'ai l'impression qu'une séance de shooting se prépare pour l'éclipse du 14 décembre !!! big_smile
Quelle époque on vit en astrophoto !!!

Dernière modification par Guillaume L. (24-02-2020 17:17:15)

Hors ligne

 

#6 24-02-2020 19:18:54

Yvan
Posteur fou
Lieu: GUIPEL
Date d'inscription: 03-11-2017
Messages: 138

Re: et si on testait une configuration astrophoto nomade ?

Merci Pascal pour ce retour d'expérience smile

Tu dois t’en douter, ton étude m’intéresse énormément car je suis à la recherche d’une nouvelle monture pour faire du ciel profond avec ma lunette skyoptic 72/430 et du nightscape avec un objectif photo.
La solution nomade que tu as testée est facile à trimballer, à installer /désinstaller, et d’après les photos que tu as réalisées, donne un résultat assez proche de celui obtenu avec un gros matos.
Le seul point qui me freine sur cette solution est l’utilisation d’une monture à engrenages qui n’est pas très bon pour la précision du suivi.
OK ce n’est pas important avec un zoom, mais avec une lunette de 400 mm cela commence à se voir si le guidage est assez approximatif.

Dans ma recherche j’ai vu une autre monture nomade qui semble aussi intéressante (Explore scientific iexos100) : https://www.astronome.fr/produit-b04561 … -2696.html.
Mise à part le pied qu’il faut remplacer par un autre plus costaud, cette monture semble plus fluide, aussi solide (6 kg de charge) et elle est pilotable en wifi ce qui élimine pas mal de fils.

Est que tu l’avais étudiée avant de faire le choix de l’ioptron ?

Hors ligne

 

#7 25-02-2020 09:07:32

pascal_gouraud
Modérateur
Lieu: Le Haut Pontais - JANZE
Date d'inscription: 24-10-2010
Messages: 453

Re: et si on testait une configuration astrophoto nomade ?

merci Pierre, Guillaume, Rémi, Yvan,
Pour répondre à vos questions :

@Guillaume : et oui tu l'as bien deviné, je destine bien ce setup à du déplacement en nomade et voyage dans des contrées avec un ciel plus noir!!!cooltongue

@Yvan : le suivi de la smarteq est bon (aux alentours de 2", ce qui est suffisant par exemple avec une lunette/télé de 135  à 300mm de focale et avec une camera avec des pixels autour de 3 à 4 microns, au delà de 300 mm, ça sera sans doute un peu juste, et il faudra raccourcir les temps de pose, mais ça reste faisable je pense, selon également le poids total à embarquer, car l'équilibrage sur ces petites montures est cruciale).
Pour la monture explorer, je l'avais pas remarqué il y un an quand je cherchais. elle est sans doute récente mais très comparable apparemment et dans le même ordre de prix...donc j'ai pas vu de retours là dessus, mais ça semble séduisant. Après ce genre de monture ioptron ou explorer, aura les mêmes faiblesses  avec des trépieds trop légers, un équilibrage souvent difficile à gérer et quasiment inutilisable en viseur polaire. donc prevois bien un système d'alignement polaire et peaufines bien ton équilibrage!.

@Pierre : Globalement coté budget selon ce dont tu disposes ou pas et selon que tu trouves en occasion, je pense que ça tourne entre 1400 à 2500 euros grosse maille...
- monture entre 400 à 500 euros 
- Chercheur guidescope + caméra de guidage : entre 50 à 150  euros
- Caméra d'imagerie couleur refroidie ou boitier APN ( défiltré ou non) :  entre 300 à 800 euros
- Télé de 135mm (exemple SAMYANG F2) ou lunette d'occaz 60 à 70mm de diametre max : entre 300 à 700 euros
- ASIAIR ou petit PC/tablette : 200 à 350 euros
- Batteries et accessoires : 150 euros

Hors ligne

 

#8 25-02-2020 11:23:49

Valérie
Posteur Actif
Lieu: Nord Ille et Vilaine
Date d'inscription: 17-10-2010
Messages: 353

Re: et si on testait une configuration astrophoto nomade ?

Merci Pascal pour ce partage
Tu vas surement faire des émules.


Astralement
Nous n'héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l'empruntons à nos enfants

Hors ligne

 

#9 25-02-2020 11:44:02

Pierre Legeay
Modérateur
Lieu: Janzé
Date d'inscription: 25-10-2010
Messages: 1595

Re: et si on testait une configuration astrophoto nomade ?

Merci Pascal wink
C’est très intéressant à de nombreux points de vue et relativement abordable. Comme Valérie, je pense que tu vas inspirer du monde !

Hors ligne

 

#10 04-03-2020 23:07:35

kaelig
Sacré bavard
Lieu: Ercé-près-liffré
Date d'inscription: 06-04-2019
Messages: 53

Re: et si on testait une configuration astrophoto nomade ?

Super exposé, j'adore smile Merci Pascal

Question de novice: que pensez-vous de l'EQM-35 et de la star-adventurer? quelles sont leurs limites?

PS: pour l'instant j'approfondi ma connaisance de Siril sur des test-benches d'astrophotos que j'ai fait, un jour je saurai le faire.
PS2: je me suis inscrite à la formation SIRIL en ligne, c'est vraiment très bien fait.

Hors ligne

 

#11 05-03-2020 11:26:03

pascal_gouraud
Modérateur
Lieu: Le Haut Pontais - JANZE
Date d'inscription: 24-10-2010
Messages: 453

Re: et si on testait une configuration astrophoto nomade ?

Bonjour
déjà 1ère réponse la star-adventurer n'est pas comparable aux petites équatoriales GOTO...
c'est juste une petite monture très légère et compacte motorisée sur un seul axe (l'axe équatorial pour assurer le suivi) idéale pour placer un boitier avec objectif photo ou téléobjectif jusqu'à 135mm voire 200mm...y a aussi un petit viseur polaire pour aligner...mais pas de GOTO et un positionnement manuel sur les 2 axes...j'en ai eu une, ça fonctionne très bien (la mini est aussi dispo avec contrôle  en wifi avec ton portable..)

pour l'EQM-35, elle me semble chère et la différence de prix avec les 2 montures smarteq ou explorer, me semble pas trop justifié...
pour moi après ça dépend de ce que tu mets  dessus (donc sa capacité de charge) et ensuite son poids total car en nomade ça devient vite pénible de balader 20Kg de matos...

ensuite dans la gamme des 700 euros donc au dessus de la smarteq, avec des capacités de charge de 12kg max tu as celle ci élue hot product 2018 par sky & telescope :

https://www.astroshop.de/fr/equatorial- … r_0_select

Hors ligne

 

#12 05-03-2020 20:32:44

rémi delalande
Posteur Passionné
Date d'inscription: 23-05-2014
Messages: 668

Re: et si on testait une configuration astrophoto nomade ?

Bonsoir,

Je rajouterai au message de Pascal :

La Star-Adventurer est limiter à 3.5Kg, donc chaque gramme est à prendre en compte ( surtout que j'ai vu des setup avec lunette 300mm + autoguidage + apn )
Donc pour le nomad avec un samyang 135mm F2.8 ( souvant utilisé celui ci ) ou par exemple le tamron 70-200 F2.8 est un bon choix pour faire du grand champ et avoir un setup léger.

Pour l'eqm-35 je suis un peux plus septique, car " 10kg de charge en photo " j'en suis pas trop sur mais bon ! disons que pour le même tarif tu peut avoir l'HEQ-5 d'occasion et qui elle prends vraiment les 10Kg de charge en photo.
Mais après çà ne sera pas le même poids et on s'écarte de la configue dite Nomade.

Rémi

Hors ligne

 

#13 06-03-2020 22:46:23

kaelig
Sacré bavard
Lieu: Ercé-près-liffré
Date d'inscription: 06-04-2019
Messages: 53

Re: et si on testait une configuration astrophoto nomade ?

Je vous remercie pour vos super retours d'expériences. En effet, l'heq-5 d'occasion pourrait être l'option la plus pertinente et la plus polyvalente pour l'avenir.
Je suis un petit gabarit, j'ai un dobson 254 et j'hésite à le transporter (27 kg) en deux pièces. Donc, un setup nomade pas trop lourd et polyvalent serait plus
l'option prise actuellement.

Et assez rapide à positionner entre deux trains de nuages big_smile lol

Pascal, tu peux épinglé ce fil, je crois qu'il va intéresser beaucoup de monde.

Dernière modification par kaelig (06-03-2020 22:48:39)

Hors ligne

 

#14 07-03-2020 10:04:56

Matthieu Martin
Administrateur
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 25-09-2017
Messages: 181

Re: et si on testait une configuration astrophoto nomade ?

Hélas le forum n'offre pas la possibilité d'épingler une discussion hmm

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Créez Votre Propre Forum
Insérer vos Graphiques
Dictionnaires de Traduction
Hébergé par ForumCrea.com